La vigne du Petit Robinson


En 2011, 8 passionnés, membres de l’association Les amis de Grouchy, ont planté 269 pieds de vigne, un cépage Chardonnay, sur une parcelle située à l’angle des rues de Montgeroult et d’Ennery, le clos du Petit Robinson. Saviez-vous qu’en 1937, la ville comptait déjà 4 ha de vigne ?

Ce projet est une façon de valoriser le patrimoine naturel osnyssois et permet des accueils pédagogiques : explications sur le processus de maturation des grappes, les différentes étapes de la vinification : de la vendange amenée au pressoir à la mise en bouteille.

Si l’aventure vous tente, si vous êtes désireux d’apprendre les techniques viticoles ou simple amoureux de la nature, rejoignez les « Amis », et pourquoi pas… amenez vos enfants ou petits-enfants en renfort et partagez en famille une expérience passionnante.

Le vin d’Osny récompensé

L’association bénéficie des conseils d’un technicien viticole pour entretenir, vendanger et enfin produire la cuvée osnyssoise dans les règles de l’art. Et les résultats sont là : le vin d’Osny s’est classé 2e de la catégorie Chardonnay 2015 (sur 7 candidats) dès sa 1ère participation au concours du Ginglet. Organisé chaque année par la commune libre de Saint-Martin, ce concours (du nom du vin local), récompense les vignerons amateurs.

Les vendanges 2016

Les vendangeurs ont récolté 211 kg de raisin, aussitôt déversés dans le pressoir du chai installé dans une annexe du château de Grouchy. Le gel et la coulure du printemps ont entraîné entre 30 et 40 % de perte. 123 litres de moût sont sortis après le pressurage puis mis en cuve inox à chapeau flottant.

Le mustimètre, outil de mesure du degré d’alcool potentiel du moût fraichement pressé, a indiqué 11,4 degrés d’alcool. La burette de Mohr (pour mesurer l’acidité) a indiqué 4,4 g/H2SO4. L’an passé, la teneur en alcool était de 12,4 degrés pour une acidité de 5g.

Moins d’alcool cette année, mais heureusement une acidité plus basse ; cela devrait donner un vin léger et guilleret.