Du pain ? Non merci !


Nourrir les oiseaux aquatiques peut être dangereux pour leur santé

Les aliments appropriés à l’homme ne le sont pas pour les animaux sauvages même s’ils aiment ça : le système digestif des oiseaux n’est pas adapté au pain, qui gonfle dans leur estomac, les engraisse et peut endommager leur foie.
Le nourrissage de ces animaux engendre de fortes concentrations d’animaux qui favorisent la propagation de maladies et de parasites.

Nourrir les oiseaux aquatiques les rend dépendants de l’homme et modifie leur comportement

Le nourrissage des animaux sauvages les habitue à la présence de l’homme, à une alimentation sans effort, et perturbe leur instinct naturel.
Les attroupements de cygnes aux postes de nourrissage exacerbent leur agressivité entre eux, ces animaux étant très territoriaux.

Nourrir les oiseaux aquatiques dégrade l’environnement
La profusion de pain favorise la pullulation de rats, potentiellement porteurs de maladies. Le pain non consommé pollue l’eau.

Pensant bien faire, quelques promeneurs donnent du pain aux cygnes et aux canards. Savez-vous que nourrir ces oiseaux a des conséquences néfastes sur la biodiversité et votre cadre de vie ?

> En savoir plus