Saint-Exupéry, un nouveau quartier se dessine

S’épanouir, se cultiver, être heureux d’apprendre et se développer dans un environnement sain et de qualité, telles sont les ambitions de ce nouvel ensemble scolaire, périscolaire et sportif dont le chantier a démarré au 1er trimestre 2021 pour une livraison prévue à la rentrée 2022.

Montant global de l’opération : 20 486 000 € TTC

Subventions à hauteur de 46% par la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, le Conseil départemental du Val-d’Oise, la Région Île-de-France et la Caisse d’allocations familiales du Val-d’Oise.

Le signal fort du renouveau d’un quartier

La municipalité a voulu faire du projet Saint-Exupéry un élément phare de ce quartier en pleine mutation. Elle a ainsi fait le choix d’une architecture originale et d’une dimension environnementale affirmée, afin de répondre à des critères de confort et de santé des utilisateurs et de participer concrètement à la réduction de l’impact sur la planète.

Le mot de l’architecte
Frédérique Renaudie – Architecte diplômée ENSAIS – Jim Clemes Associates

L’architecture de l’école, vue du ciel, ressemble à un escargot, colimaçon aimé des enfants ; son mouvement cyclique et son cheminement souple, évoquent une énergie qui part du cœur, ici incarné par la cour. La cour accueille l’enfant en mouvement, son potentiel de progression, tel un labyrinthe virtuel et initiatique, à l’image du jeu de l’oie. La permanence, elle, réside dans l’institution, matérialisée par la construction d’une école “organique”, fluide, quasi cellulaire.

Ici on ne pense pas l’école en termes de mur, de cloisonnement, d’enfermement. Au contraire, l’espace prend racine dans la ville, dans la nature, dans des volumétries qui le composent comme un organisme vivant. Construire l’école de demain est un pari qui nécessite de penser différemment : le système éducatif pour la ville d’Osny au travers de ce programme de l’école Saint-Exupéry, et la forme du bâti qui l’accueille, pour nous, architectes.

Traduire ce programme dans la forme de l’école, trouver le langage architectural qui le permet et même davantage, tels sont les principes qui ont fondé notre projet. Lieu intégré dans la structuration de la ville, le bâti doit répondre aux attentes de l’école de demain, pour permettre à des idées nouvelles d’éclore.

projet saint-exupéry

La construction des futurs équipements publics s’inscrit dans le cadre d’une requalification globale du quartier situé au sud de la gare et du centre-ville.

Le schéma global d’aménagement de ce secteur comprend également :

  • La construction de logements
    • 222 par PROMOGIM (148 en accession et 64 à loyer modéré) sur le terrain libéré par l’actuelle école Saint Exupéry (démarrage de la construction en 2022)
    • 70 à loyer modéré construits en 2021-2022 par le bailleur Emmaüs Habitat, à l’emplacement de l’ancien centre commercial
    • 90 en accession, route d’Ableiges, par le promoteur Gambetta à la place de l’ancienne maison de quartier (leur commercialisation est en cours)
  • La construction d’équipements publics, par Emmaüs Habitat au rez-de-chaussée de son nouvel immeuble de logement
    • Un centre social et un cabinet médical qui seront gérés par la Ville
    • Un centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI) géré, quant à lui, par le Conseil départemental du Val-d’Oise
  • La construction de nouveaux commerces
    • Les nouveaux équipements scolaires et de loisirs ont donc été dimensionnés en fonction de l’arrivée des futurs habitants de ce secteur. C’est aujourd’hui une première étape significative de l’embellissement et de la valorisation de ce quartier qui commence.
projet Saint-Exupéry