Les seigneurs d’Osny entre 1522 et 1785

1522 – Mathieu Le Turcq

Écuyer, licencié en droit, lieutenant général du bailliage de Vermandois, avocat au Parlement de Paris et prévôt vicomtal en garde de Pontoise.

1544 – Jacques Ier Le Sueur

Écuyer, conseiller du roi au Châtelet de Paris et greffier en la Cour des aides de Paris

1567 – Jacques II Le Sueur

Fils du précédent, écuyer, conseiller du roi, avocat au Parlement de Paris, maître ordinaire en la Chambre des comptes de Paris.

1574 – Jean Varlet

Écuyer, seigneur de Parfondeval et Gibercourt, conseiller du roi, maître ordinaire en la Chambre des comptes de Paris.

1580 – Nicolas Ier Le Sueur

Frère de Jacques Ier Le Sueur, écuyer, seigneur de La Souche, conseiller de ville de Paris, conseiller-notaire et secrétaire du roi, maison et couronne de France et de ses finances, greffier en la Cour des aides de Paris, puis président du Parlement de Paris.

1598 – Guillaume II Le Sueur

Neveu du précédent, écuyer, seigneur de La Boissière, conseiller du roi, auditeur, puis maître ordinaire en la Chambre des comptes de Paris.

1624 – Nicolas II Le Sueur

Fils du précédent, chevalier, seigneur d’Hébécourt, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel et de l’Ordre du Saint-Esprit, conseiller du roi en son conseil d’État et privé, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi et intendant des finances, fortifications et police en la province de Champagne.

1656 – Marie-Madeleine Le Sueur

Fille du précédent, épouse du comte César de Chastellux, chevalier, vicomte d’Avallon et baron de Quarré-les-Tombes, seigneur de Marigny, maréchal de camp des armées du roi, premier chanoine héréditaire de l’église cathédrale Saint-Étienne d’Auxerre.

1663 – Guillaume Sublet

Cousin de la précédente, écuyer, baron de Dangu, seigneur des Noyers et de La Boissière, conseiller au Parlement de Metz, inspecteur des places et forteresses de Champagne, puis conseiller-notaire et secrétaire du roi, maison et couronne de France et de ses finances.

1679 – Elisabeth Du Bouchet

Cousine du précédent, épouse de Noël Bouton, chevalier, marquis de Chamilly, lieutenant général des armées du roi et gouverneur de Fribourg et Strasbourg, puis maréchal de France, gouverneur d’Aunis, Saintonge et Poitou.

1717 – Gaston Jean-Baptiste de Terrat

Chevalier, marquis de Chantôme et de Tavers, baron de Chaumont, commandeur et grand trésorier de l’Ordre de Saint-Michel et de l’Ordre du Saint-Esprit, conseiller du roi en son conseil d’État et privé, chancelier, garde des sceaux et surintendant des maisons et domaines du duc d’Orléans.

1719 – Jean-Pierre Chauvel

Cousin du précédent, chevalier, seigneur de La Martinière, grand bailli d’épée d’Orléans, chevalier des ordres de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel, mestre de camp de cavalerie.

1719 – Antoine-Nicolas de Nicolaÿ

Chevalier, marquis de Goussainville, conseiller du roi en ses conseils d’État et privé, conseiller au Parlement de Paris, puis premier président de la Chambre des comptes de Paris.

1731 – Jean-Aymard de Nicolaÿ

Chevalier, marquis de Goussainville, conseiller du roi en ses conseils d’État et privé, avocat général au Parlement de Paris, puis premier président de la Chambre des comptes de Paris.

1737 – Aymard-Jean de Nicolaÿ

Chevalier, marquis de Goussainville, mestre de camp du régiment de Nicolaÿ-Dragons, puis conseiller au Parlement de Paris, commissaire aux requêtes du Palais, conseiller du roi en ses conseils d’État et privé, premier président de la Chambre des comptes de Paris.

1785 – Aymard-Charles-François de Nicolaÿ

Chevalier, marquis de Goussainville, mestre de camp du régiment de Nicolaÿ-Dragons, conseiller du roi en ses conseils d’Etat et privé, premier président du Parlement de Paris, puis premier président du Grand Conseil.

1785 – Charles, comte de Lameth

Gentilhomme d’honneur du comte d’Artois, mestre de camp du régiment d’Orléans-Dragons, son épouse Marie de Picot et son beau-père Jean-Baptiste de Picot, marquis de Clermont-Dessus, chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis, major et commandant pour le roi à Saint-Domingue.